Legs et successions

Exonération fiscale sur les successions
diabète genève est une institution privée et indépendante, reconnue d’utilité publique. A ce titre, elle bénéficie d’une exonération fiscale totale sur les successions.

Pourquoi faire un testament ? 
Un testament garantit l’exécution de vos dernières volontés et facilite un partage rapide de la succession entre les héritiers légaux et ceux que vous avez désignés. Par ce geste vous perpétuez votre engagement pour une cause dont vous partagez les valeurs. Un testament n’est pas définitif. Vous pouvez à tout moment en modifier le contenu. 

Comment faire un testament ? 
Pour faire bénéficier l’Association Genevoise des Diabétiques – diabète genève d’un legs ou d’une succession, il est impératif de faire figurer sur votre testament le nom et l’adresse précise :  

Association Genevoise des Diabétiques 
Av. Cardinal-Mermillod 36 
1227 Carouge,  Suisse

En Suisse, un texte écrit de votre main et qui comporte la date (jour, mois, année), le lieu et votre signature est considéré comme un testament valable. 
Vous pouvez instituer l’Association Genevoise des Diabétiques – diabète genève légataire ; il est important alors de mentionner précisément les biens que vous léguez (biens immobiliers, titres, somme d’argent, etc.). 
Vous pouvez aussi nommer l’Association Genevoise des Diabétiques-diabète genève comme héritier résiduel de vos avoirs. L’Association Genevoise des Diabétiques – diabète genève héritera alors des biens restants, après déduction des réserves légales, frais ou autres legs éventuels. 
Si vous n’avez pas d’héritier réservataire (conjoint, enfants ou petits-enfants, vos parents, voire leurs descendants), vous pouvez aussi désigner l’Association Genevoise des Diabétiques – diabète genève légataire universel.

Assurance-vie 
Vous souscrivez une assurance-vie au profit de l’Association Genevoise des Diabétiques – diabète genève , Av. Cardinal-Mermillod 36, 1227 Carouge, et vous assurez ainsi une continuité dans le canton de Genève. 
L’assurance-vie est un contrat d’épargne reversé au bénéficiaire désigné sous forme de rente ou de capital. Ce contrat permet de constituer une épargne dans un cadre fiscal et juridique avantageux et d’en garder la maîtrise.