Language


Language

Prestations des assurances sociales

Le patient a le droit d’être informé de manière claire et appropriée sur son état de santé, sur les examens et traitements envisageables, sur les conséquences et les risques éventuels qu’ils impliquent, sur le pronostic et sur les aspects financiers du traitement. Au moment de son admission dans un établissement de soins, le patient reçoit, en principe, une information écrite sur ses droits et ses devoirs et sur les conditions de son séjour.


Comment et qui informer ? 

Ne  jamais oublier que c’est à VOUS de garder le « droit «  sur votre maladie et que vous êtes la personne la mieux à même de vous prendre en charge 

Que faire lorsque je suis hospitalisé ? 
Infos à venir prochainement

Quand dois-je mentionner que je suis diabétique ? 
Infos à venir prochainement


Prestations des assurances sociales

Maladie chronique? – prestations des assurances sociales

Guide pratique 2019
Cette brochure est un ouvrage de référence et un guide pratique des questions de droit des assurances sociales, qui peuvent se poser en cas de maladie chronique. Elle s’adresse aux travailleurs sociaux, aux médecins, aux autres professionnels de la santé, aux organismes d’entraide, ainsi qu’aux personnes concernées et à leurs proches. 
Veuillez télécharger le guide pratique 2019 en format PDF ci-dessous. Une version imprimée est disponible à CHF 25.- ici ou chez: serviceclients@liguecancer.ch

Guide pratique 2019, français


S’installer en Suisse

Vous venez d’arriver en Suisse, vous-même ou un membre de votre famille est diabétique? Nous vous aidons volontiers !

Conseils : 
Vous habitez dans le canton de Genève, alors devenez membre de diabète genève. Vous recevrez 4 fois par an le journal des diabétiques (d-journal), des conseils professionnels au sujet du diabète et de l’alimentation, du matériel en lien avec le diabète (sauf médicaments), à des prix avantageux et bien d’autres choses !

Assurance-maladie lors de diabète : 
Nous ne pouvons pas vous recommander de caisse particulière, étant donné que l’assurance de base obligatoire en Suisse (réglementée par la LAMal, la Loi suisse sur l’assurance maladie) couvre les mêmes prestations pour tous. En principe, la couverture pour les diabétiques, y compris stylos et pompes, ainsi que bandelettes (type 1: toutes les bandelettes; type 2: 400 bandelettes par an) est très bonne. La LAMal prévoit aussi le remboursement des conseils sur le diabète par un professionnel et des conseils diététiques (formation).

Malheureusement, les assurances complémentaires, réglementées par le droit privé, sont proposées avec des primes au prix habituel du marché (dépendantes du risque) et sont quasiment hors de prix. Cela signifie qu’il est pratiquement impossible pour des personnes concernées de souscrire à une assurance privée ou semi-privée une fois le diagnostic posé. 

Si vous bénéficiez d’une assurance maladie avant le diagnostic, conservez-là !
Mais comme nous l’avons expliqué, l’assurance de base offre une bonne couverture des coûts de la santé.
 

En principe, nous pensons qu’il n’y a pas de raison de vous faire du souci au sujet de la qualité de la prise en charge du diabète en Suisse. 

sont remboursés par l’assurance de base obligatoire.

Nous vous recommandons chaudement d’examiner les offres de différentes caisses (p. ex. sur le site de comparaison de l’office fédéral de la santé  de prendre votre décision en comparant les prestations et les coûts. En Suisse, il est possible de changer de caisse-maladie chaque année avant la fin de l’année ! 

Les personnes arrivant de l’étranger devraient connaître notre système, qui comprend franchise et quote-part. Pour chaque assurance, vous pouvez choisir entre différentes franchises, la franchise minimale étant de CHF 300.00. Pour des franchises plus élevées, vous bénéficiez d’un rabais des primes. La franchise est la partie des coûts pris en charge par l’assurance-maladie obligatoire que vous devez payer de votre propre poche. A cela s’ajoute une quote-part d’actuellement 10%. Une fois que la franchise choisie est atteinte, vous devez payer 10% de chaque prestation de l’assurance-maladie obligatoire, jusqu’à un maximum de 700.- Fr par an.
Les malades chroniques doivent donc payer 1’000 Fr par an au moins. Les coûts excédentaires sont pris en charge par l’assurance-maladie obligatoire. Les enfants et adolescents jusqu’à 18 ans ne paient pas de franchise et de quote-part. Ceux-ci ne doivent pas non plus être payés pendant la grossesse. (Uniquement lors de grossesse « normale ». Tout risque particulier, p. ex. diabète gestationnel, est considéré comme une maladie et est soumis à la franchise et à la quote-part). 

Nous espérons que ces informations vous sont utiles.

Nous vous souhaitons une installation en suisse tout en douceur  !

*Informations tirées du site Internet de diabètesuisse


Diabète et service militaire

Les diabétiques doivent, comme les non-diabétiques, soit accomplir le service militaire ou civil, soit payer la taxe d’exemption ! Si le service militaire ou civil a été accompli complètement, la restitution de payements éventuellement versés peut être exigée. Cependant, qui accompli le service de protection civile – et qui doit en tant que celui-ci verser la TEO – ne pourra pas être restitué, comme ce service n’est pas considéré comme un accomplissement de l’obligation militaire selon art. 59 al. 1 de la Constitution fédérale. 

En cliquant sur ce texte vous apprendrez tout sur le service militaire en rapport avec le diabète sucré !

*Informations tirées du site Internet de ldiabètesuisse

Contact

diabète genève
Av. Cardinal-Mermillod 36
1227 Carouge
Tél. 022 329 17 77
Fax 022 329 17 78
info@diabete-geneve.ch

Horaire

Lundi et jeudi : 10h à 13h30
Mardi et vendredi : 10h à 16h
Mercredi : fermé

Fermeture hivernale

Du lundi 23 décembre 2019 au vendredi 3 janvier 2020
Réouverture : lundi 6 janvier 2020

Soutenir diabète genève par un don

Compte CCP: 12-12704-6
IBAN: CH45 0900 0000 1201 2704 6
Compte: Association Genevoise des Diabétiques